[Candidature] Yowiel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Candidature] Yowiel

Message par Yowiel le Mar 18 Avr - 1:57

La lettre sera déposée sur l'une des tombes de la ville, l'écriture est propre est soignée. Il semble qu'il n'y a pas grande information dans cette lettre, mais à vrai dire peut-être est-ce le but de la manœuvre ? Un message caché ? Ou bien faut-il lire entre les lignes ? Une chose est sûre, marquer des informations précises ce n'est pas du tout dans son intérêt.


CANDIDATURE



Nom : X
Prénom : Yowiel

Race : Humaine
Sexe : Femme
Âge : 23 années

Lieu de naissance: Royaume de Stromgarde

Profession de la mère : Inconnue [hrp = Catin à un bordel de Stromgarde]
Profession du père : Inconnue [hrp = Soldat de Stromgarde]

Compétences:

Je suis une joueuse de cartes très expérimentée, surtout pour le tarot. Sinon je sais me servir de mes mains pour cuisiner, dépecer, faire des bouillons, coudre de temps en temps.

[hrp]

•Elle sait se servir plus ou moins de toutes les lames blanches à disposition mais principalement les épées, dagues et couteaux de lancer.
•Monter à cheval et à griffon.
•Survivre.
•Maîtrise des ombres.
•Dissimulation, infiltration, déguisement.
•Torture.
•Manipulation.




Expérience:

Je vagabonde ici et là, sûrement une belle preuve d'adaptation dans notre monde si rude.

[hrp]

Yowiel est le genre de petite fille qui est orpheline, que personne ne remarque, qui est discrète en tous points et depuis sa jeunesse. Elle aura rapidement tiquer l’œil de son mentor, qui était une femme d'un certain âge. Qui lui a enseigné à être d'autant plus discrète, de jouer le rôle de la dénuée d'émotion. Actuellement Yowiel peut jouer le rôle qu'elle souhaite et être qui elle souhaite. Son expérience n'est pas grande par son jeune âge, venant finir sa formation dont l'acte final était de mettre à mort et de battre son mentor, chose qu'elle a réussi. En soit elle sait survivre, si on la balance quelque part,
tuer sans demander son dû, ainsi de suite.




Motivations:

« Ô souvenir de pleurs et de mélancolie !
Ceux que j'aurais aimés ne m'ont point accueillie,
Ou bien, insoucieux,
Ils vantaient ma beauté sans comprendre mon âme,
Et ne soupçonnaient pas sous ces dehors de femme
L'ange tombé des deux !

Comme un lac, dont la brise effleure la surface
Sans agiter le fond,
Ces êtres aux cœurs froids, où tout amour s'efface,
Pour moi n'eurent jamais un sentiment profond.

Innocence, candeur, tendresse virginale,
Ils vous abandonnaient sans larmes, sans regret ;
Et toujours triomphait dans leur âme vénale
Un vulgaire intérêt.

Ils passaient tous ainsi comme des ombres vaines :
Le fantôme adoré, l'idéal que j'aimais,
Celui qui de ma vie eut adouci les peines
N'apparaissait jamais !

Jamais l'aveu chéri qui captive une femme,
Qui mêle pour toujours son âme vierge à l'âme
D'un jeune fiancé
Ne porta dans mes sens une ivresse suprême ;
Non, jamais par l'amour, jamais ce mot, je t'aime,
Ne me fut prononcé !

Jamais, en s'élançant au seuil de ma demeure
Un mortel adoré ne me dit : Voici l'heure
Promise à ton ami !
Et triomphant malgré la pudeur qui résiste
N'effleura d'un baiser mon front rêveur et triste !
Non, jamais dans ma main une main n'a frémi.

Nul rayon de bonheur sur mes jours ne se lève ;
L'amour que j'appelais ne m'a pas répondu !
Déjà mon front pâlit et mon printemps s'achève.
Et pour moi l'avenir est à jamais perdu.

L'homme peut à son gré recommencer sa vie,
Par un jour radieux son aurore est suivie ;
De jeunesse et de gloire il est beau tour-à-tour ;
Il règne en cheveux blancs : mais nous, on nous dénie
Les palmes des combats, les lauriers du génie ;
Nous n'avons que l'amour.

Et s'il ne sourit pas à nos fraîches années ;
Si, jeunes, nous vivons, hélas ! abandonnées,
N'espérons pas plus tard un fortuné destin :
Des mères qu'on bénit, et des chastes épouses
Contemplons le bonheur sans en être jalouses ;
Le soir ne peut donner les roses du matin. »

Elle parlait ainsi, la femme délaissée,
Et dans son sein brûlant fermentait sa pensée ;
Fuis, jetant un regard de merci vers les cieux,
Pour ne plus les rouvrir elle ferma les yeux.


Yowiel
avatar
Yowiel

Messages : 7
Date d'inscription : 18/04/2017
Age : 24
Localisation : Azeorth

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Yowiel

Message par Rose Solis le Mar 18 Avr - 2:55

Un simple pli viendra en réponse


A toi, l'ingénue, dont la tristesse t'accable,
Toi l'innocente, le visage saupoudré d'un masque teinté,
Dont la vie, à mi-chemin, ne saurait être acceptable,
Tes mots, seuls, intrigants cachent-ils une vérité ?

A toi, l'écrivain des heures tardives et perdues,
Dans un dernier geste délicat et prompt,
Qui de vers à promenade en est venue,
A déposer cette douce lettre sans illusions ?

"Qui" ou "Quoi" sont peut-être motifs à tout ceci,
Toujours en est-il que tu auras réponses à tes questions,
Au port tu te tiendras après trois heures au matin, bien abolies,
Seule, sur des mots soufflés tu te focaliseras, comme suggestion.
avatar
Rose Solis

Messages : 21
Date d'inscription : 04/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Yowiel

Message par Rose Solis le Mar 18 Avr - 5:27

Acceptée suite à l'entretien pour participer à la cérémonie
avatar
Rose Solis

Messages : 21
Date d'inscription : 04/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Yowiel

Message par Rose Solis le Mer 10 Mai - 15:43

Intronisée au sein de l'Acanthe le : 9/05/37
avatar
Rose Solis

Messages : 21
Date d'inscription : 04/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Candidature] Yowiel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum